FAQ

Foire Aux Questions

  • Qu’est-ce qu’AcclimaTerra ?

AcclimaTerra est le Comité Scientifique sur le Changement Climatique à l’échelle de la région Nouvelle-Aquitaine. Il a pour vocation d’actualiser les connaissances permettant aux acteurs du territoire de conduire leur stratégie d’adaptation au changement climatique.

Depuis juillet 2018 AcclimaTerra est dévenue une association et elle est en cours de restructuration.

  • Où se situe l’action de l’État dans la démarche d’AcclimaTerra ?

Avec la loi NOTRe et depuis la loi sur la transition énergétique, les Régions sont devenues « chefs de file » pour la mise en œuvre de la transition énergétique. L’ensemble des acteurs du territoire, dont la Région comme chef de file, analysera les connaissances apportées au travers des documents de synthèse pour cibler les enjeux, des projets et apporter des moyens nécessaires pour leur développement.

  • Y-a-t-il eu des « AcclimaTerra » dans les ex-régions Limousin et Poitou-Charentes ?

Des travaux sur le changement climatique ont été menés en ex-Limousin et Poitou-Charentes, mais l’ex-Région Aquitaine était la première Région en France à réunir un groupe de chercheurs, pour mener un travail sur l’impact du changement climatique sur son territoire en se basant sur la méthodologie du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat). Le travail de ce groupe de chercheurs s’est concrétisé par la sortie en 2013 de l’ouvrage « Les impacts du changement climatique en Aquitaine : un état des lieux scientifique » dirigé par Hervé Le Treut

  • Pourquoi y a-t-il moins de chercheurs des ex-régions Limousin et Poitou Charentes que d’Aquitaine intégrés dans le comité AcclimaTerra ?

La constitution d’AcclimaTerra s’est initiée autour de chercheurs volontaires,   responsables de chapitres du rapport « Les impacts du changement climatique en Aquitaine : un état des lieux scientifique », alors exclusivement «Aquitain ». Avec l’extension géographique liée à la nouvelle grande région et en raison de thématiques nouvelles, le comité a souhaité impliquer des chercheurs des anciennes régions Limousin et Poitou-Charentes. Le groupe de collaborateurs a ainsi été élargi aux scientifiques des ex-régions Limousin et Poitou-Charentes.

  • Quelle est la méthodologie de travail d’AcclimaTerra ?

La méthodologie de travail reste la même que dans le rapport précédent, elle procède d’un travail de compilation de connaissances validées scientifiquement et est inspirée de la méthodologie du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) Les informations présentées dans le rapport sont issues des résultats collectés dans diverses études scientifiques. Le travail du Comité consiste ainsi à effectuer une veille scientifique des travaux menés sur les thématiques traitées par le rapport puis à en effectuer une synthèse.

  • Le comité AcclimaTerra prendra-t-il la place d’autres structures ?

Non. AcclimaTerra ne se substitue pas à d’autres organisations puisqu’il effectue un travail de synthèse de connaissances scientifiques et non d’acquisition de données. De ce fait, l’implication des chercheurs relève du volontariat et le temps consacré s’ajoute à leurs missions classiques de recherche académique.

  • Est-il possible de favoriser les échanges entre le public et AcclimaTerra au travers d’ateliers, de présentations ou d’un autre moyen pour informer et éduquer la population au sujet du changement climatique?

Les membres d’AcclimaTerra participent déjà à de nombreuses activités et donc ce type d’échanges est fortement encouragé. Cependant, l’organisation et le format des échanges dépendront de la disponibilité des membres. Néanmoins, AcclimaTerra met en place des activités (Tournée Régionale, AcclimaCampus, AcclimaLycée, conférences/débats, …) pour promouvoir ces espaces d’échange.


Pour plus d’information, suivez toutes les activités d’AcclimaTerra sur nos réseaux sociaux ! facebook et Twitter – @AcclimaTerra

Si vous avez de questions, n’hésitez pas à nous écrire sur notre
BOÎTE À QUESTIONS

Les commentaires sont clos.